Se libérer d’une peur, d’une phobie avec la PNL

Avez-vous des peurs ? Il y a de forte chance que oui, Je pense que nous en avons tous. Comme par exemple la peur des araignées, des piqures, de la vue du sang, la peur du noir, la claustrophobie, la peur de prendre l’avion, il y en a même qui ont eu la phobie des chats (oui ça existe lol). Et la liste est encore longue, il existe une multitude de peurs, qui peuvent aller jusqu’à nous gâcher des moments de vie. Si vous êtes concerné par l’une de ces peurs (ou d’autres, la liste n’est évidement pas exhaustive), et que vous en avez assez de vous sentir dépourvu à la vue d’une araignée, d’une souris, le coeur qui palpite rien qu’à l’idée de vous retrouver coincé dans un ascenseur. J’ai la solution pour vous : la désactivation d’ancre à l’aide de la PNL. Je vous détaille l’exercice plus bas. Dans cet exercice nous allons utiliser la technique de l’ancrage, j’explique cette technique dans cet article et également en IGTV. Et nous allons aussi utiliser le phénomène de collapse, c’est un phénomène naturel, que je vous explique plus bas.

Avant de commencer l’exercice, il est important de définir ce qu’est qu’un ancrage négatif. C’est lorsque la réaction, liée à la peur, est disproportionnée, comme la peur des insectes au point de crier et de ne plus tenir en place, juste en les voyants. En revanche un gros chien qui court vers vous, ressentir de la peur n’est rien de disproportionné.

COMMENT FAIRE ?

PREMIERE PHASE Les étapes de cette phase sont identiques à un ancrage positif.

  • ETAPE 1 Identifier l’ancrage négatif : C’est à dire le déclencheur et la réaction physiologique. Quelle est cette émotion négative ? Quelle est cette peur ? Quel est le déclencheur ? Prenons l’exemple de la phobie des araignées. Le déclencheur est la vue de l’insecte, l’ancrage négatif est la réaction : la panique, le stress, transpiration, hystérie, crie, tétanie.
  • ETAPE 2 Se replonger dans le souvenir : L’ancrage vient d’une expérience vécue. Fermez les yeux et replongez-vous dans ce souvenir, où vous étiez confronté à cette situation négative. Souvenez-vous des moindres détails à l’aide de vos 5 sens, jusqu’à en ressentir les sensations.  Rappelez-vous que la PNL fonctionne grâce à nos 5 sens
  • ETAPE 4 Point d’ancrage : Ancrez la montée dans l’expérience négative . Lorsque vous sentez que ce souvenir est inscrit en vous, clair et précis, faites un petit geste simple, comme de toucher, légèrement mais suffisamment, votre index avec votre pousse (utiliser que une main, c’est important pour la suite). Faites ce petit geste tout en gardant le souvenir précis à l’esprit.
  • ETAPE 5 Sortir de l’exercice : Reprenez vos esprits, sortez de ce souvenir. Et testez si ce premier ancrage a fonctionné, en touchant le point.

DEUXIÈME PHASE On répète le même exercice, mais cette fois-ci en créant un ancrage positif.

  • ETAPE 1 Inverser la situation : Imaginez que votre ancrage négatif (peur, phobie…) est totalement réglé. Que ressentirez-vous de différent, de positif ? Ça peut être du bien être, de l’indifférence à la vue de la phobie, se sentir mieux…
  • ETAPE 2 S’ancrer de nouveau : (suivre toutes les étapes détaillées au dessus). Fermez les yeux et imaginez que tout se passe bien, souriez, prenez une bonne inspiration. Vous vous sentez bien, heureux, léger… Ne pensez pas à la phobie en elle même, ça pourrait vous empêcher de vous sentir bien. Il faut que cette ancre soit plus forte que la précédente, donc plongez-vous dans une situation de bien être, que vous avez vécu. Et marquez un point d’ancrage différent du premier, en touchant votre index avec votre pousse, de votre 2ème main.

TROISIÈME PHASE L’annulation de la peur, phobie…

  • COLLAPSE : Fermez les yeux, détendez-vous et touchez les deux ancrages, en même temps. Il faut savoir que nous ne pouvons pas avoir deux réactions en même temps. Alors lorsque le système nerveux, va recevoir ces deux informations opposées, il va se produire le phénomène de collapse, qui est une loi naturelle. Ce phénomène neutralisera les deux ancrages et donc annulera la peur.
  • ÇA A FONCTIONNÉ ? Repensez à votre peur, phobie pour le savoir, et si ça a fonctionné vous vous étonnerez à dire que vous ne ressentez plus de peur à l’égard de cette araignée.

J’espère que cette exercice vous sera utile. Je serai curieuse de lire vos expériences et impressions en commentaire, n’hésitez pas si vous avez des questions. À très vite.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s