Une pratique qui m’apaise : LE SILENCE

De nombreuses civilisations (pour ne pas dire toutes) en quête de spiritualité et de paix intérieure, et ce depuis la nuit des temps, adoptent et ont adopté la pratique du silence. Nous vivons dans un monde avec énormément de pollutions sonores : klaxon, métro, sirène, matériel de construction, la TV, le robot aspirateur. Un monde qui fuit le silence et la sérénité des sons de la nature. Et pour couronner le tout, nous meublons nos conversations avec des banalités pour fuir les blancs, qui pour beaucoup sont des moments de gêne. 

MON EXPÉRIENCE

Il y a quelque temps, quand je rentrais chez moi, un de mes premiers réflexes était d’allumer la TV, pourtant je ne la regardais pas, mais il me fallait un bruit de fond, sans ça il m‘était impossible de vaquer à mes occupations. Je fuyais le silence, j’en avais même peur. Lorsque je me remémore cette période, je comprends pourquoi, c’était une période assez difficile. Une période où j’avais perdu mes repères et étais en phase de reconstruction. Vous savez lorsque vous traversez un coup dur, qui remet presque tout en question, peu importe où j’allais, je ne m’y sentais pas à ma place, sauf lorsque que je me retrouvais seule face à moi même. C’était exactement, ce qu’il me fallait : de la solitude et du silence. Même si je le fuyais, il venait à moi. C’est dans cette solitude que j’ai appris à apprécier le silence. Mon point fort était que je me sentais bien avec moi même, mais j’avais peur de la suite, alors je tentais de faire « taire » mes pensées avec du bruit. Les choses se sont inversées presque naturellement, j’ai trouvé une sorte de paix intérieure à travers mes lectures et mes pratiques spirituelles, le silence a été ma lumière. Désormais je fuis le bruit, je ne supporte plus de me retrouver dans une grande ville, j’ai l’impression qu’on m’empêche de retrouver mon essence, comme si on me masquait quelque chose (c’est le moment où je vous perds lol. Depuis que j’apprécie et que je pratique le silence, je me sens plus stable dans ma vie, et dans mes choix, je me sens plus légère. Je sais ou je vais et surtout pourquoi j’y vais. À travers le silence, on apprend à entendre la voix de l’intuition.

COMMENT FAIRE 

Vous pouvez pratiquer le silence à travers la méditation, mais vous pouvez aussi allez à votre journée comme vous le ferez habituellement, mais sans parler. Observez les gens autour de vous sans intervenir dans les conversations. Je ne dis pas que vous devez ignorer les gens si l’on vous adresse la parole. Par exemple, lors de la pause déjeuner, accordez-vous un moment de calme (près de la nature). Évitez les pauses café, où il y a principalement que des commérages, ou les dernières nouvelles à la une déprimante. Vous pouvez également réduire le nombre de mot que vous prononcez, en allant à l’essentiel, oui qu’on se le dise parfois nous parlons pour rien dire. Prenez l’habitude de vous accordez des moments de silence chez vous, sans TV, et sans musique.

Accordez-vous, quotidiennement, un moment à la pratique du silence. Cela peut être 30 minutes par jour ou plus, c’est comme vous le souhaitez. Vous pouvez augmenter de 5 minutes chaque jour…

« Cette pratique permet de diminuer la turbulence de notre dialogue intérieur » Deepak Chopra

LES BIENFAITS DU SILENCE

Faire taire le bruit autour de nous, permet d’accéder à nos pensées et d’écouter ce qui se passe en nous, que nous tentons parfois de camoufler avec le bruit. Ce face à face peut être déroutant, parce qu’il nous amène dans les profondeurs. Le silence nous ouvre les portes de notre for intérieur, un lieu vaste et souvent inconnu, c’est aussi pour cela que nous en avons peur. Et pourtant c’est au delà de ces portes que se trouvent l’épanouissement et un bon équilibre.

Le silence regorge de nombreux bienfaits, en voici quelques uns :

  • Meilleure connaissance de soi
  • Plus grande sensibilité et intuition
  • Prise de décision éclairée
  • Favorise la concentration et facilite la mémorisation d’informations
  • Diminue le stress et l’anxiété
  • Procure un sentiment d’apaisement
  • Améliore le sommeil
  • Permet de mieux gérer le poids, lorsque nous mangeons dans le calme extérieur et intérieur, nous consommons moins. Au contraire, une source extérieure comme la télévision empêche de se concentrer sur ses sensations et de déterminer quand on est rassasié ou non.

Je vous recommande les livres suivants :

  • Les 7 lois spirituelles de succès du Dr Deepak Chopra
  • Les 10 secrets du succès et de la paix intérieure du Dr Wayne W. Dyer

Quels bienfaits avez-vous constaté en pratiquant le silence ? J’espère que cette article vous a été utile.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s