Comment vaincre l’indécision

Nous avons tous des décisions difficiles à prendre, à un moment de notre vie. C’est tout à fait normal d’avoir des difficultés à choisir lorsque nous sommes confrontés à une situation difficile. En revanche parfois, l’indécision peut aller jusqu’à affecter notre vie, nos relations avec les autres, elle peut aussi entrainer un blocage, et prendre la décision de ne rien choisir. Nous passons à côté de bien des choses lorsque nous faisons le choix de ne pas choisir. Certaines personnes souffrent réellement de ce caractère indécis, et vont jusqu’à ne plus se faire confiance pour prendre des décisions. Si vous êtes dans ce cas, vous risquez de vous retrouver au même point dans quelques mois, voire quelques années… Faire des choix est un exercice de la vie, il exerce notre intuition. Il est un moyen, qui nous permet de savoir si nous savons entendre, écouter notre petite voix intérieure qui nous guide, en faisant des choix et en observant le résultat de ce choix. Ce qui pour moi est un exercice magnifique, peut être un poids pour d’autres.

MON EXPERIENCE

Une personne de mon entourage est très indécise, ce trait de caractère fait partie intégrante de sa personnalité. Cette personne met un poids énorme sur ces épaules, pour chaque décision qu’elle est amenée à prendre, même pour les décisions qui sont un luxe, parce que rappelons le, avoir le choix est un luxe. Je l’observe depuis de nombreuses années, et j’ai remarqué qu’a force de ne pas choisir, de ne prendre aucune décision, et de laisser les autres choisir pour elle, elle n’est pas la ou elle veut être. Elle se retrouve à vivre une vie qu’elle n’a pas choisie. Et à force ne pas choisir, elle ne sait plus prendre de décision. Les conséquences de l’indécision sont, je trouve, assez importantes.

Pour ma part, je fais partie de ceux qui ont un rapport fluide et très détaché avec la prise de décision. Je me laisse porter, facilement, par mon cœur. J’ai l’intime conviction qu’il sait mieux que moi, le « moi » dont je parle est ma partie cérébrale, qui veut tout évaluer, calculer et contrôler. Je fais entièrement confiance en la Vie, et je sais que si jamais ma décision engendre un « problème », il y aura forcément des solutions qui s’offriront à moi, pour le résoudre. Je fais du mieux que je peux pour rythmer ma vie avec ce que je veux vraiment, et non avec « ce que je dois vouloir », « ce que je dois choisir ». Lorsque j’ai un choix à faire, une direction à prendre, je me questionne avec ma volonté et pas des soit disant obligations « qu’est ce que je veux, quel choix je veux faire » et non « quel choix je dois faire »

LA SOURCE DE L’INDÉCISION

L’incapacité de faire un choix peut avoir plusieurs explications, elle vient, le plus généralement, de nos peurs. Cela engendre une grande frustration, et plus nous repoussons la prise de décision, plus la frustration augmente. C’est un cercle vicieux.

  • Peur de l’échec
  • Peur du conflit
  • Peur de s’imposer face aux autres
  • Peur du regard des autres
  • Manque de confiance en soi
  • Fuite des responsabilités
  • Peur de prendre des risques
  • Trop grand nombre de possibilités

L’indécision engendre un véritable état de malaise et de mal-être. Plus les enjeux de la décision sont importants, et plus l’indécis va se bloquer, refuser de choisir, ou se reporter sur les autres. L’impossibilité de tout contrôler et de prévoir toutes les conséquences, peut être angoissant pour l’indécis, qui préférera vivre dans l’immobilisme.

ASTUCES POUR VAINCRE L’INDÉCISION

Une personne indécise a peu de chance de connaître le sentiment de bien être qui découle de la réalisation d’un projet, parce qu’avant d’avoir pu récolter les fruits du travail achevé, la personne quittera le projet pour un autre. Il est possible de mettre fin à cette situation en appliquant quelques règles qui vous permettront à terme d’être finalement capable de prendre des décisions lorsque vous en aurez besoin.

1. SE CONNAITRE POUR MIEUX S’ÉCOUTER

Prenez conscience de qui vous êtes : ce qui vous définit, vos goûts, vos besoins, vos priorités, vos connaissances… Cela vous permettra de savoir exactement ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. En sachant ce qui est réellement important pour vous, vous pourrez identifier vos blocages et vous serez plus à même de faire des choix par vous-même. Une fois vos forces et vos faiblesses connues, il vous faudra les accepter telles qu’elles sont, sans nécessairement vouloir à tout prix les contrôler. En vous acceptant tel que vous êtes, vous développerez votre propre estime et prendrez confiance.

2. COMPRENDRE LES CAUSES

Identifier la cause de votre indécision pour trouver la ou les solutions adaptées pour débloquer la situation. A chaque fois que vous êtes confronté à prendre une décision et que vous n’y arrivez pas, prenez un papier et un crayon et écrivez tout ce que vous ressentez, répondez aux suivantes : qu’est ce qui me freine ? De quoi ai-je peur ? Qui ou quoi m’empêche de décider ? Qu’est-ce que je veux ? Qu’est-ce que je ne veux pas ? (En rapport avec la décision).

3. ÉVALUER LES CONSEQUENCES

Afin d’évaluer les conséquences, définissez clairement la décision que vous cherchez à prendre, parfois nous avons tellement de choses en tête que nous perdons le sens même de la décision que nous voulons prendre et ses enjeux. Ensuite énumérez toutes les solutions qui s’offrent à vous. Il est assez rare que nous ayons à prendre des décisions de la plus haute importance dans nos vies. La plupart du temps, se sont des décisions mineurs, donc il n’y a pas de quoi stresser. Cela dit, si cela peut vous rassurer et vous faciliter la prise de décision, vous pouvez évaluer le pour et contre de chacune des solutions qui s’offrent à vous. Ça mettra en lumière la solution la plus adaptée à vos besoins du moment.

 4. DÉDRAMATISER LE RESULTAT

Dans 90% des cas, il n’y a pas de mauvaise décision. Parce qu’il n’est pas question de vie ou de mort, il n’y a pas de quoi se mettre une pression monstrueuse… Tout repose sur nos intentions, lorsque nos intentions sont mauvaises, alors le choix, la direction que l’on prend est forcément néfaste, mais lorsque l’on pense bien faire, que l’on souhaite emprunter le chemin du cœur et de l’amour, il n’y a pas de raison d’avoir peur de faire un choix. Dans ce cas, peu importe le choix que l’on fait, il nous amènera à bon port. Nous sommes d’accord pour dire que toute décision entraîne des conséquences. Essayez d’imaginer le pire scénario, le meilleur et celui ou ceux qui sont relativement neutres. Le pire scénario a peu de chances de se produire. Il vous faut apprendre à analyser de façon froide et pragmatique chaque situation comme si quelqu’un d’autre devait prendre la décision.

J’espère que cet article sera utile pour les indécis qui passeront par ici :). n’hésitez pas si vous avez des questions. 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s