Les mots ont un impact sur votre vie

Si vous vous intéressez au développement personnel, vous avez déjà entendu parler de l’importance des mots que nous utilisons, chaque jour. Mais savez-vous pourquoi ont-ils un tel impact ? Laissez moi vous donner un exemple, si une personne n’a pas confiance en elle physiquement et qu’elle reçoit des compliments, en plus de la flatter, petit à petit les graines vont germer et elle se sentira de plus en plus confiante. Je ne dis pas que nous devons attendre l’approbation des personnes extérieures pour se sentir bien dans sa peau, mais qu’on le veuille ou non ça compte. Répétez à une personne qui a entièrement confiance en elle, que son nez est de travers, vous verrez qu’un complexe naitra. Je ne connais aucune personne qui est insensible aux critiques et aux compliments. Et cela vaut pour tous les domaines de la vie, physique, vie personnelle et professionnelle.

Pensez à un moment de votre vie, où on vous a adressé des mots qui résonnent encore en vous, des mots que vous n’oublierez jamais, ils peuvent être votre leitmotive ou alors au contraire des mots qui vous pèsent…

UNE ENERGIE

Les mots ont une énergie, lorsqu’ils sortent de nos bouches, ils ont une intention, sur nous même et sur les autres, nous matérialisons nos pensées. Ils ont une vie en quelque sorte, c’est en partie avec cette faculté que nous exprimons nos émotions, nos pensées, nos idées, nos prières, c’est à travers la parole que Dieu et les anges nous ont transmis ce que nous savons aujourd’hui, c’est dire la puissance que la parole a…

Plus nous allons employer de jolis mots positifs, doux, bienveillants, plus nous allons agir positivement dans notre environnement social. Et inversement, lorsque nous allons utiliser des mots durs, violents, négatifs, nous allons agir négativement sur notre entourage et sur nous même.

L’EAU

J’ai entendu parler d’un chercheur, Dr Masaru Emoto, qui était persuadé que la conscience humaine pouvait être affectée par ce qui l’entoure et particulièrement par la structure moléculaire de l’eau. Il a donc décidé de mener des expériences sur de l’eau, à qui il a adressé des pensées positives puis négatives. Lorsque l’eau est exposée à des mots bienveillants, comme merci, amour, il y a des formes brillantes, complexes et colorées, qui rappellent les motifs de flocons de neige. À l’inverse lorsqu’il adresse des mots malveillants, l’eau produit des motifs incomplets, et des couleurs ternes. Les résultats sont impressionnants. Je vous recommande son livre « les messages cachés de l’eau » qui nous apprend énormément de choses.

Etant donnée que nous sommes composés majoritairement d’eau, les pensées et les mots ont une incidence sur nous, si l’on croit en cette étude. Ensuite d’autres chercheurs ont mené la même expérience sur des aliments, les résultats sont tout autant bluffants. D’ailleurs en écrivant cet article, je me dis qu’il est temps que je fasse le teste, et que je juge par moi même, cela fait un moment que c’est dans un coin de ma tête, même si je crois en cette théorie, j’aime juger par moi même quand je le peux. Je vous partagerai l’expérience sur dans un prochain article et pourquoi pas sur Instagram.

LA PHYSIOLOGIE

En pensant à la rédaction de cet article, je me suis faite une réflexion sur notre physiologie lorsque nous parlons. J’ai visualisé les différentes expressions de visage que l’on peut avoir et ça a résonné comme une évidence. Vous savez quand on dit que Dieu expose des signes pour ceux qui veulent bien voir. C’est ce que j’ai ressenti et je me suis dit « mais oui ». Toutes les réponses sont juste la, à disposition et sous nos yeux… Enfin je reviens, à ce que je m’apprêtais à vous partager. Prenez un peu de temps et visualisez-vous entrain de dire un compliment sincère à une personne ou bien à vous même, visualisez l’expression de votre visage. Avez-vous vu comme votre visage était beau, détendu, souriant, et plaisant. Vous étiez confiant et ouvert.

Maintenant, visualisez-vous entrain de vous moquer de quelqu’un, de critiquer, de commérer, visualisez-vous en plein pique de colère. Voyez-vous la détresse ? La méchanceté sur votre visage, ce n’est pas beau à voir hein. Ce sourire malin lorsque l’on se moque, ses rides qui apparaissent lorsque l’on dit des méchancetés, se visage qui se froisse… Voyez-vous l’impact automatique que cela génère sur notre physiologie, plus particulièrement sur nos visages, nos expressions peuvent changer du tout au tout, grâce ou à cause d’un seul mot. Je n’ose même pas imaginer ce que ça donne dans notre cœur, et notre esprit. Les mots ont un impact sur nos émotions et pourtant la plupart d’entre nous ne prêtons pas attention aux termes que nous employons tous les jours pour communiquer avec les autres et avec nous-mêmes. Les mots sont éternels et résonnent en nous.

Imaginez que l’on vous dise que vous faites erreur, cela entrainerait une certaine réaction de votre part. Par contre si l’on vous disait que vous avez tort, votre réaction serait peut-être plus marquée. Mais si l’on vous disait que vous mentez, vous auriez peut être une réaction beaucoup plus violente et vos sentiments se modifieraient à l’instant. Et pourtant votre interlocuteur n’aurait changé qu’un seul mot.

LA NÉGATION

Je vous ai partagé un post sur Instagram il y a quelques semaines, sur la négation, je pense que ce texte à toute son utilité dans cet article, alors le voici :

L’inconscient ne comprend pas la négation, le saviez-vous ? Enfin ce n’est pas qu’il ne la comprend pas, mais plutôt qu’il ne sait pas l’intégrer. Par exemple si je vous dis, de ne pas penser à une voiture rouge, vous allez d’abord penser à une voiture rouge et ensuite vous allez tenter de ne plus penser à cette voiture, mais il est déjà trop tard puisque vous l’avez visualisé. Cet exemple montre ce qu’il se passe dans notre cerveau lorsque nous utilisons la négation. –

Prenons un autre exemple, plus problématique. Disons à une personne qui est sur le point de passer un examen « ne stresse pas, il n’y a pas de raison que ça se passe mal ». La personne va comprendre que c’est un message bienveillant mais son inconscient va en décider autrement. Il va d’abord créer la fréquence de la première chose à savoir « stresse » ,« raison que ça se passe mal ». Ensuite le cerveau va vouloir gommer ces premières fréquences… Alors qu’on pourrait tout simplement dire « Sois détendu, ça va bien se passer ». 

Souvent notre communication a une connotation négative, même lorsque que nous souhaitons dire quelque chose de positif, ce qui est quand même assez incohérent. Ça vous paraît peut être anodin mais vos journées prendront certainement une autre tournure, si vous prêtez attention à votre communication, et que vous corrigez quelques tics de langage. Nos mots seraient plus impactant. Les mots ont un pouvoir que nous sous-estimons. 

Laissez moi vous partagez une dernière remarque, que je me suis faite, il y a quelques années. Une personne que je côtoyais via mon boulot, disait en permanence « c’est un enfer », cette personne le disait pour tout et n’importe quoi, le réseau ne fonctionnait pas c’était un enfer, il faisait froid au bureau c’était un enfer, retard de train c’était un enfer…. Bref vous avez compris sa vie était un enfer. Cette personne était tout le temps dans la crainte, la crainte d’être mal vue, de perdre sa place, elle se sentait menacée. Je n’ai pas besoin de vous l’apprendre mais une personne qui a peur, qui a le sentiment que nous allons tout lui prendre, agit en mode défense alors qu’il n’y a même pas d’attaque, donc elle attaquait tout ce qui passait sur son chemin. Je pense que nos tics de langage décrivent comment nous nous sentons dans notre for intérieur.  Ce qui est intéressant, c’est la manière totalement inconsciente dont cela se produit, et pourtant ça en dit long sur notre état d’esprit. Lorsque j’ai compris qu’elle agissait de cette manière parce qu’elle vivait dans la peur, ces attaques m’atteignaient beaucoup moins.  Ecoutez-vous et vous verrez que vous aurez des réponses sur la manière dont vous pensez, ce que vous ressentez, et la plupart du temps vous ne vous en doutez même pas.

Ce monde est ce que nous en avons fait. S’il est sans pitié aujourd’hui, c’est parce que nous l’avons rendu impitoyable par nos comportements. Nous ne pouvons changer le monde qui si nous changeons nous-même, et cela commence par notre langage et notre façon de communiquer

GANDHI

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s