Les livres qui ont changé ma vision de la vie.

Maintenant que je vous ai partagé mon rapport à la lecture, il est naturel pour moi de poursuivre sur les livres de développement personnel qui m’ont le plus aidé, à ce jour. Comme son nom l’indique les livres de développement personnel sont très personnels, et ne nous apportent pas la même chose d’une personne à l’autre, en fonction de plusieurs éléments : nos croyances, nos besoins, le moment où on les li… Parfois ce n’est pas le bon timing pour découvrir un livre. On va le lire et se dire  » mouai bof  » et le reprendre des mois voir des années plus tard et se dire « mais le livre a changé ?!!  »

A chaque fois que vous le lisez, ce n’est pas le livre qui a changé, mais vous. 

Don Miguel Ruiz 

Ou alors on peut l’acheter et le laisser sur le chevet pendant des mois, sans y toucher, et un beau jour le lire… C’est ce qu’il m’est arrivée avec l’un des livres de cette liste, je l’ai laissé de côté pendant des années, pensant qu’on avait déjà tout révélé de ce livre et que je n’aurai plus rien à en tirer en le lisant, c’était une erreur ^^ Nous percevons tous les choses différemment, deux personnes qui ont regardé le même film ne pourront jamais le raconter de la même manière. C’est pareil pour un livre, on va tous être d’accord sur les grandes lignes (et encore…), mais certaines idées développées vont résonner en certains d’entres nous et pour d’autres ça passera à l’as. C’est intéressant de lire des résumés, ou d’écouter des podcasts qui traitent d’un livre, mais le lire soi même c’est se l’approprier.

Venons en aux livres qui m’ont le plus aidés :

LES 7 LOIS SPIRITUELLES DU SUCCES

Le titre peut porter à confusion, mais l’auteur ne parle pas de succès financier et matériel, Deepak Chopra nous livre le fonctionnement de quelques lois spirituelles et la manière de les appréhender pour mener une vie heureuse. Si je devais vous conseillez qu’un livre, ce serait celui la. Au delà du fait que j’aime beaucoup cet auteur, de part sa philosophie, son chemin de vie, et les 7 ou 8 livres (de cet auteur) que j’ai lu et approuvé. Les 7 lois spirituelles du Succès est de le loin le meilleur livre de développement personnel que j’ai lu. Il est simple, efficace, Chopra donne pleins d’exemples concrets, où vous vous reconnaitrez certainement. Il donne des actions à mettre en place pour chaque loi qu’il évoque, des actions très facile à mettre en pratique. Par exemple, il nous parle de la loi du moindre effort ( ce n’est pas ce que vous croyez lol, si nous restons assis sur notre canapé toute la journée, il ne va rien se passer, si ce n’est de voir les années défilées…). Il illustre cette loi avec l’intelligence de la nature, qui fonctionne avec insouciance et amour, le chemin de la nature est celui de la simplicité, sans aucun effort « l’herbe n’essaient pas de pousser, elle pousse ; les oiseaux n’essaient pas de voler, ils volent. Ils obéissent à leur nature intrinsèque ». La loi du moindre effort n’est pas de l’inaction, c’est de faire ce que l’on est supposé faire. Et pour faire ce que nous sommes supposés faire, il faut trouver son Dharma. (C’est une autre loi spirituelle qu’il développe dans ce livre). Il y a un passage de ce livre qui m’a particulièrement interpelé (bon je l’admets, j’aurai pu cité l’intégralité du livre ahahah), ce passage traite de l’acceptation , voici l’extrait :

 L’acceptation suppose simplement que vous preniez la décision suivante : « Aujourd’hui j’accepterai les personnes, les situations et les circonstances telles qu’elles se présenteront. » Je saurai que ce moment est comme il devrait être, parce que l’univers entier est comme il devrait être.

Après cet extrait l’auteur, développe sur le fait que si on se révolte contre ce qu’il est entrain de se produire, dans le moment présent, c’est comme si on se révoltait contre l’Univers entier. En cessant d’agir de cette manière, c’est prendre la décision d’accepter. Dis comme ça, ça donne envie de prendre sur nous et de se maitriser, personne à envie de secouer le monde entier… Chopra précise que cela vaut que pour l’instant présent. Il est tout à fait normal de souhaiter que les choses se passent différemment, mieux dans le futur, et elles se passeront mieux si vous le décidez, et que vous agissez pour. Depuis que j’ai lu ce livre, à chaque fois que je me retrouve dans une situation inconfortable, je me remémore ce passage, et j’essaye de l’appliquer. Ce n’est pas toujours évident mais tout est beaucoup plus paisible quand j’accepte les événements et les gens tels qu’ils sont.

SOUFI MON AMOUR

C’est un conte initiatique ou l’on chemine spirituellement. Ella est une femme d’une quarantaine d’années, mariée avec des enfants, elle décide de reprendre une activité professionnelle dans une maison d’édition en tant que lectrice, elle y découvre un manuscrit qui va bouleverser sa vie et ses fondements : Doux Blasphème, il retrace la rencontre entre le poète mystique Rumi et le plus célèbre des derviches du monde musulman Shams de Tazbir, au XXIIe siècle. En plus de la découverte de ce livre, Ella va faire la rencontre d’un homme, Aziz. Tout au long du livre, l’auteure va nous transporter de l’orient à l’occident, pour suivre les rencontres et l’amour qui va naître entre ces personnages. Avec des allés et retours entre le XIIème et XXIème siècle, le roman apporte beaucoup de réflexion au lecteur, de l’ordre de Dieu, des croyances, des relations humaines, il soulève des problématiques tels que la vie en société, le regard des autres, les croyances limitantes, en plus de nous faire réfléchir, il va nous donner des réponses. Ce livre met en lumière des valeurs : l’amour, la tolérance, l’acceptation de l’autre, le non jugement et bien d’autres.

À travers ce livre, l’auteure nous transmet les 40 règles de vie de Shams, elles sont aussi belles et poignantes les unes que les autres, en voici l’une d’entre elles :

Tu peux étudier Dieu à travers toute chose et toute personne dans l’univers parce que Dieu n’est pas confiné dans une mosquée, une synagogue ou une église. Mais si tu as encore besoin de savoir précisément où il réside, il n’y a qu’une place ou Le chercher : dans le coeur d’un amoureux sincère

L’ALCHIMISTE

Je ne pense pas que vous ayez besoin d’une présentation de ce livre, mais c’est un vrai bijou alors il mérite une présentation, même si on vous a déjà venté ses mérites, et que vous l’avez certainement déjà constaté par vous même… Le lecteur va suivre, tout au long de sa lecture, l’évolution spirituelle d’un jeune berger. On va le voir prendre une décision capitale pour le déroulement de sa vie future. Il va bouleverser et rompre tous les codes de son quotidien, pour se consacrer à la poursuite d’un rêve… Un rêve qu’il a fait à plusieurs reprises, où des révélations lui sont faites. Il se voit à la quête d’un trésor au pied des pyramides d’Egypte. Intrigué par ce rêve, il souhaite connaître sa signification. Au cours de cette quête, il va faire de nombreuses rencontres, qui vont chacune le mener à son trésor.

Plusieurs leçons de vie sont développées à travers cette quête :

  • Ne pas se fier aux apparences
  • Chaque rencontre à un rôle à jouer dans notre vie
  • Rester positif en toutes circonstances
  • Suivre ses rêves
  • Lire, s’instruire
  • Le pouvoir de l’instant présent
  • Le pouvoir des mots

Le passage que j’ai décidé de vous partager est un extrait qui traite du pouvoir des mots, parce qu’on ne se rend pas suffisamment compte des dégâts qu’ils nous causent. Pourtant nous le savons tous, on peut détruire une personne avec des mots, bien plus qu’avec des coups. Lorsque l’alchimiste partage son disque d’or avec le moine et Santiago. Pour remercier le moine de son hospitalité, l’alchimiste lui donne un quart de son disque, le moine le remercie en disant que c’est bien plus que sa générosité, l’alchimiste lui répond « Ne parlez jamais ainsi, la vie peut entendre, et vous donner moins une autre fois »

LES 4 ACCORDS TOLTEQUES

Dans la catégorie développement personnel, ce livre sort vraiment du lot, nulle part ailleurs j’ai lu de tels principes de vie à adopter.  Miguel Ruiz propose de passer avec soi même quatre accords visant à briser ses croyances limitatives. Celles que nous développons depuis l’enfance, qui déforment la réalité et nous maintiennent dans la souffrance. À force de conditionnements culturels et éducatifs (sur ce qui est juste ou faux, bon ou mauvais, beau ou laid) et de projections personnelles « Je dois être gentil », « Je dois réussir »…, nous avons intégré une image fausse de nous-même et du monde. Miguel Ruiz n’ordonne rien. Il laisse entendre que s’il a pu s’approprier ces accords, tout le monde peut le faire. Pour la petite histoire, le terme Toltèques désigne un peuple nomade mexicain, il signifie « artiste de l’esprit », les Toltèques sont ceux qui s’expriment avec le coeur, ceux qui ont un amour inconditionnel.  Une légende dit qu’ils sont à l’origine de toute civilisation. C’est dans cette culture que l’auteur a baigné, depuis sa tendre enfance, ayant un grand père chaman Toltèques et une mère guérisseur.

Les 4 accords que l’auteur nous transmet sont :

  • Que ta parole soit impeccable. La parole est un cadeau puissant qui vient directement de Dieu, un cadeau, qui est notre pouvoir créateur.
  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. Les gens font les choses pour eux (souvent contre eux, mais ne s’en rendent pas compte) et non pas contre vous, vous êtes « simplement » un dommage collatéral
  • Ne faites pas de suppositions. C’est le mental qui fait des suppositions avec tous ses filtres et toutes ses croyances
  • Faites toujours de votre mieux. Si vous faites toujours de votre mieux, il est impossible de vous juger vous-même, et d’avoir des regrets

Avez-vous lu l’un de ces 4 livres ? Qu’en avez-vous pensé ? Je serais curieuse de lire dans les commentaires, les livres de développement personnel qui vous ont le plus appris. A très vite dans un prochaine article.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

6 commentaires

  1. Super article. Merci pour les découvertes.
    L’alchimiste c’est le 1er livre philosophie que j’ai lu de mon plein gré mdrr. Je l’ai devouvert quand j’avais 13/14ans et tres sérieusement il m’a ouvert l’esprit. Il m’a aidé a etre plus optimiste. Ce livre est un gros coup de cœur qui m’a beaucoup marqué. Je le conseil à tout le monde.
    Merci encore pour ce post.

  2. Hello,
    J’ai lu l’alchimiste suite aux recommandations d’un ami, et je t’avoue que je n’en garde pas de souvenir marquant .. peut être devrais je le relire car tu n’es pas la première à relever la « puissance » de cette lecture.
    J’ai en projet depuis quelques temps les 4 accords toltèques que l’on m’a également recommandé.
    Merci pour ce partage 🙂

    1. Hello, oui la lecture d’un livre peut varier d’une personne à l’autre, ça dépend aussi de l’état d’esprit dans lequel on se trouve lorsqu’on le lit… C’est avec plaisir 🙂 Belle journée à toi

Laisser un commentaire